Consultations

La consultation pré-opératoire

Chaque spécialité possède son propre service de consultation. Il est nécessaire de vous référer « aux spécialités » de ce site internet.

Afin de préparer au mieux votre consultation, veuillez vous munir des documents suivants :

  • Votre carte d’identité
  • Vos comptes-rendus d’examens
  • Le courrier de votre médecin traitant
  • Votre carte vitale (ou une attestation)
  • Votre carte de mutuelle
  • Un moyen de règlement

La consultation cardiologique

Compte tenu de votre intervention ou de vos antécédents, une visite avec un cardiologue peut s’avérer nécessaire. Votre chirurgien vous indiquera si, dans votre cas, cette démarche est opportune.

Si vous souhaitez prendre rendez-vous avec un cardiologue : Dr CHABAL

 

shutterstock_-2

La consultation d'anesthésie

Avant votre intervention, vous devez obligatoirement rencontrer un médecin anesthésiste (décret n°90-1050 du 5 décembre 1994) au minimum 48 heures avant votre opération.

Cas particuliers :

Pour certaines interventions votre chirurgien vous conseillera de rencontrer le médecin anesthésiste 1 mois avant l’intervention.

Pour cette consultation, vous devez vous munir :

  • Du questionnaire remis par la secrétaire du chirurgien
  • De vos ordonnances de traitements en cours
  • Du bilan sanguin et urinaire demandé par le chirurgien
  • De votre carte de groupe sanguin
  • De vos comptes-rendus, si vous êtes suivi par un cardiologue
  • De votre carte d’identité
  • Un moyen de réglement

 

shutterstock_775058404

Intervention

Si une intervention est envisagée, le secrétariat vous remettra un dossier d’hospitalisation regroupant toutes les informations pré-opératoires, des explications décrivant l’intervention et un devis estimatif au besoin. Ce dernier vous permettra de vous renseigner auprès de votre mutuelle des conditions de remboursement et de fixer la date de l’intervention

 

Intervention

Honoraires médicaux

Les honoraires médicaux sont pris en charge et remboursés totalement ou partiellement par la sécurité sociale et/ou les mutuelles. Certains praticiens appartiennent au secteur 2, c’est à dire qu’ils sont autorisés par la sécurité sociale à dépasser le tarif conventionnel, ils doivent alors vous en informer préalablement.